Un fou au volant d’une tesla avec Apple Vision Pro

Un fou au volant d’une tesla avec Apple Vision Pro

Conduire une Tesla avec les lunettes à réalité augmentée Apple Vision Pro est une idée complètement inconsciente et dangereuse. Et pourtant, seulement quelques heures après la mise en vente de ce nouveau produit technologique lancé par Apple, un américain s’est filmé au volant de sa Tesla équipé des lunettes Apple Vision Pro.

Apple Vision Pro ne permet pas de conduire une Tesla

S’il fallait le préciser, ces lunettes à réalité augmentée ne sont absolument pas conçues pour ce genre d’utilisation. Lancées le 2 février 2024 dernier, ces lunettes font déjà aujourd’hui parler d’elles avec une dérive totalement inconsciente et bien évidemment interdite. Ce genre de dérives comportementales, liées au lancement d’un produit innovant comme l’Apple Vision Pro est malheureusement inévitable. Avec l’audience sur Internet, nombreux sont ceux qui mettent leur vie en danger pour un moment éphémère de gloire, une recherche de notoriété ou comme on dit, faire le buzz. Tout est bon, même le pire. Et vous allez voir qu’il n’est malheureusement pas le seul à avoir tenté l’expérience.

La vidéo, partagée sur son compte X (ex-twitter) le 2 février, dévoile ce propriétaire du casque utilisant visiblement l’interface en tapotant avec ses doigts dans le vide. On voit d’ailleurs qu’il ne touche même pas le volant de sa tesla au début de la vidéo. C’est complètement fou et cet homme ne se rend pas compte à quel point il est irresponsable. Il se met en danger ainsi que les autres personnes qu’il croise sur la route.

Les réactions sont fortes face à ce comportement

Oui, les lunettes Apple Vision Pro offrent une visualisation précise et en temps réel de l’environnement. Mais les fenêtres virtuelles des applications peuvent constituer des distractions dangereuses et réduire le champs de vision comme vous pouvez l’imaginer. On pourrait se dire qu’il ne les a pas activées et mime les gestes juste pour faire sensation avec sa vidéo en faisant croire qu’il les utilise alors qu’en faite ce ne serait pas le cas.

Bien que les réactions aient été vives dans les commentaires de la vidéo, l’auteur a continué à publier des vidéos le mettant en scène avec sa Tesla, par provocation sans doute. Les réactions, vous l’imaginez, n’ont pas été tendres envers le conducteur, soulignant son comportement totalement inapproprié. L’histoire ne dit pas si les policiers l’ont arrêté ou s’ils ne l’ont pas vu équipé de ces lunettes très spéciales.

Une autre vidéo prise par un conducteur qui l’a repéré montre que ce n’est pas un coup isolé, à priori, et que cet homme porte les Apple Vision Pro dans sa tesla même en dehors de ses propres vidéos. Bon, c’est là où on peut penser qu’il ne les allume pas car l’autonomie est tout de même relativement courte pour ces premières versions de lunettes connectées Apple. A moins que l’on puisse les brancher et les alimenter en USB à partir de la Tesla mais vu qu’il s’agit d’un model Y, j’ai un doute sur la puissance des prises USB ou du chargeur 12v face à ce que consomment ces lunettes.

Des instructions pourtant bien claires avec les Apple Vision Pro

Les instructions d’utilisation de l’Apple Vision Pro sont pourtant bien évidemment claires, en soulignant que le dispositif est conçu pour une utilisation dans un environnement contrôlé et sûr, et ne doit en aucun cas être utilisé en conduisant un véhicule ou dans des situations nécessitant une vigilance. Les règles énoncées par Apple mettent en évidence l’utilisation sédentaire du Vision Pro, idéalement chez soi, et permettent une utilisation nomade restreinte, telle que dans un avion, sous certaines conditions. Force est de constater que cet utilisateur n’a pas lu les consignes d’utilisation ou qu’ils n’en a pas tenu compte.

Il enfreint non seulement les directives d’utilisation du Vision Pro, mais également celles de Tesla. On sait que Tesla a récemment revu le fonctionnement de son Autopilot qui devient bien plus restrictif à causes de conducteurs qui ne sont pas assez vigilants sur la route. La surveillance active du conducteur est ici totalement illusoire. Mais sans l’assistance de conduite, une tesla se comporte comme une voiture normale et rien ne peut alors empêcher un conducteur de faire n’importe quoi.

On aurait pu espérer que cet homme resterait un cas isolé mais on peut voir qu’il n’est pas le seul. Voici un autre exemple avec un homme au volant d’un cybertruck Tesla, portant lui aussi les Apple Vision Pro et semblant les utiliser en pleine conduite avec l’autopilot activé :

Je ne sais pas vers quelle société nous emmène cette technologie. Si elle a un certain potentiel créatif, ses dérives et le côté aliénant font quand même très peur. Quand on voit nos enfants autant accros aux écrans avec les contenus des réseaux sociaux, ces lunettes augmentent encore l’immersion d’un cran. Jusqu’où ira-t-on ?

11,99€
12,99€
Neuf à partir de 2 €
Reconditionné à partir de 1
Prix fixé le 11 avril 2024 6h00
Amazon.fr
23,79€
27,99€
Neuf à partir de 2 €
Prix fixé le 11 avril 2024 6h00
Amazon.fr
25,99€
Reconditionné à partir de 1
Prix fixé le 11 avril 2024 6h00
Amazon.fr
26,99€
Reconditionné à partir de 2
Prix fixé le 11 avril 2024 6h00
Amazon.fr
29,99€
31,99€
Reconditionné à partir de 1
Prix fixé le 11 avril 2024 6h00
Amazon.fr
535,00€
Neuf à partir de 2 €
Prix fixé le 11 avril 2024 6h00
Amazon.fr
Fabien profil

Fabien

Passionné par les nouvelles technologies, j'adore bidouiller et tirer le meilleur parti des appareils que j'achète. Avec la Tesla, il y a de quoi faire pour l'améliorer et la rendre encore meilleure qu'elle ne l'est déjà. Du coup, je vous partage les informations pour en faire autant.

Laisser un commentaire